La 1e STMG en tournoi local Business Challenge

Fin janvier, les élèves de première STMG ont participé au tournoi local du Business Challenge 2022 dans notre établissement. Ce Serious game est organisé depuis 9 ans par l’académie de Bourgogne-Franche Comté et l’Ordre des Experts-comptables de la région BFC.

En raison des nombreuses absences liées au COVID, seules 5 équipes de 4 élèves ont pu être engagées et s’affronter dans le cadre d’une simulation d’entreprise.  Chacune incarnait une société fictive fabriquant des trottinettes électriques et devait faire face à divers aléas dans un contexte concurrentiel. Il fallait donc agir avec pertinence et prendre les décisions adéquates pour rester performant, occasion idéale pour exercer leurs compétences de management et de sciences de gestion.

Le matin avait lieu le jeu et l’après-midi les équipes devaient justifier leurs choix stratégiques et leurs résultats lors d’un entretien face à un jury composé de Mesdames Tramoni et Mazué et des deux experts comptables qui participent fidèlement depuis quelques années, Olivier Paillard et Jacques Brillouet (par ailleurs parents d’élèves). Le classement final a été établi en combinant leur score sur le jeu et le résultat de leur présentation orale.

C’est FERRA TROTTI l’équipe composée de Clara Lisika, Ambre Sauvageon, Ophélie Chavanon et Solenn Martinot qui a remporté le tournoi et qui représentera donc notre lycée lors de la finale inter-académique le mardi 22 mars à Dijon au stade DFCO face à une bonne centaine d’élèves venus des établissements de la région. Elles doivent auparavant produire pour le 4 mars une vidéo de 1’30 sur le thème « Je créé, je grandis, je vends, je transmets mon entreprise : quels interlocuteurs m’épaulent dans un cabinet d’expertise comptable. »

Rappelons que ce concours s’inscrit dans le programme de Sciences de Gestion et Numérique, mais aussi de Management et d’ETLV (enseignement technologique en langue vivante) puisque chaque équipe doit produire pour la finale une fiche argumentaire en anglais sur leur produit. La pression qui pèse sur nos représentantes est énorme car, rappelons-le, l’année dernière c’est Ozanam qui a gagné la finale inter académique. Bravo à tous les participants !

Partagez cette actualité

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Retour haut de page